Couvrez ce feu que je ne saurais voir

20 millions de Français concernés et combien de professionnels, hôteliers, restaurateurs, qui voient disparaître en fumée leurs espoirs de remonter la pente ?


Ne vous laissez pas abattre, vous êtes toujours en rocktobre et vous allez, ce matin, vous recentrer sur le positif.

Chaque être humain passe par des crises d’évolution, de transformation. Chaque société passe par des crises.

Bien sûr, toute crise est difficile, avec des moments inconfortables à franchir : des émotions intenses, un mélange de tristesse, colère, désolation, angoisse.


Toute croissance, passe par ces moments difficiles. Nous savons mal faire autrement, tout simplement, parce que notre cerveau est là pour maintenir l’homéostasie, l’équilibre.

La crise vous met en déséquilibre et oblige notre cerveau à travailler pour revenir à l’équilibre.

Alors, comment retomber sur vos pattes ?


Pour commencer, rappelez-vous que cela aussi passera. Après chaque orage vient le soleil.


Vous savez que j'ai raison à ce sujet. Le changement est la seule chose sur laquelle vous pouvez compter sans faute.

Cette situation est nouvelle et elle est aussi temporaire. Elle va changer elle aussi. Demain, dans une semaine, dans un an, on ne sait pas, alors concentrez-vous sur maintenant.

Ce qui arrive n’est pas agréable, mais ce n’est pas une surprise !

Nous sommes dans une société malade. Nous surconsommons, nous surproduisons, nous sur-dechétons, nous surexploitons les ressources de la Planète. Le malaise est profond. Nous ne sommes plus en lien avec la Vie. Et la Vie nous met face à une grande crise pour nous remettre dans du bon sens.

Comment en sortir au plus vite ? La réponse n’est pas à l’extérieur. La réponse est en chacun de nous. Si chacun de nous s’équilibre, toute la société s’équilibre.

« Si vous voulez changer le monde, commencez par vous » disait Gandhi.


Qu'est-ce qui est important en ce moment pour vous ? Décidez ce qui est le plus important maintenant et agissez en fonction. Évitez les grandes décisions qui vont tout révolutionner, parce que vous n’êtes pas forcément dans un état émotionnel très stable.


Restez concentré sur vous. Les autres partent en sucette, cela les regarde !


Même si vous n’avez pas toute la latitude que vous aimeriez pour prendre des décisions, vous pouvez TOUJOURS décider de mettre votre énergie sur ce qui vous fait du bien. Mettre votre feu dans ce qui compte.


Oui, vous pouvez peut-être vous le couvrir votre feu, momentanément, la nuit. Mais personne ne peut pas vous l’anéantir.

Saisissez donc cette opportunité. Puisque les distractions extérieures sont momentanément réduites. Je vous invite à vous distraire, vous, avec vous-même. Je vous invite à entretenir votre feu, votre enthousiasme, votre élan de vie. Ce qui fait palpiter votre cœur.


Faites un pas de côté pour observer ce qui est palpitant pour vous. Vous ne pourrez pas rebondir sans ce moment de prise de conscience.

C’est votre job à vous, d’entretenir le foyer, c’est votre responsabilité. Personne ne peut vous ôter cette liberté et personne ne peut le faire à votre place.


Alors comment faire ? Déjà en changeant le carburant. Si vous comparez votre corps à une machine, un véhicule, il s’agit de votre alimentation. Pour un feu vif, vous devez choisir le meilleur carburant, celui qui assure un bon fonctionnement physique et psychique. Une alimentation vivante qui vous fait du bien, locale et de saison.


Ensuite, en lui donnant de l’air à votre feu. Tous les descendants des hommes des cavernes que nous sommes, savons qu’il n’y a pas de combustion sans air ! Donc respirez. Ahhhh. Là, large !


Et enfin par l’amour, en intensifiant cet élan naturel qui est en chacun de vous. Insufflez donc de l’amour dans chaque détail du quotidien : dans un regard, dans un geste de main, dans une parole. Invitez le feu de l’amour à animer tous vos actes et sa chaleur ne cessera d’augmenter en vous et autour de vous.




A l'affiche 
Articles récents
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Archive
Mots-clés