Laissez glisser vos émotions (chronique Sud Radio)


En vacances, comme au bureau, on est confrontés à de nombreuses situations stressantes qui nous tapent sur le système !

Un truc qui tape sur le système, dès le matin, c’est le réveil. A peine les yeux ouverts, on a déjà le choix : lui taper dessus à notre tour ou nous réjouir : cool une journée de plus pour s’amuser !

Alors, comment faire pour mieux gérer vos émotions et «choisir» vos réactions face aux situations critiques ?

Tout peut être confisqué à un homme, à une femme, sauf sa liberté de choisir son attitude face aux circonstances. Donc on va s’occuper de votre attitude ce matin.

Savez-vous quelle est l’émotion la plus courante?

La frustration se réveille lorsque vous vous sentez coincé ou incapable d'avancer. C’est la météo qui est trop chaude ou trop froide, c’est le petit qui ne vous écoute pas du premier coup, c’est les bouchons...

Quelle que soit la raison, c’est important de gérer rapidement la frustration qui vous tape sur le système.

Pour commencer, comme on l’a vu hier, faites pause. Arrêtez-vous pour regarder la situation. Demandez-vous pourquoi vous vous sentez frustré.

Pensez ensuite à une chose positive à propos de votre situation actuelle. Par exemple, s’il pleut alors que vous aviez prévu d’aller à la plage, vous pouvez inventer de nouvelles activités. Vous lancer dans un concours de cartes, ou de crêpes ou aller au cinéma.

Quand on cherche un aspect positif, on voit les choses différemment et ça peut améliorer notre humeur.

C’est essentiel pour éviter que la frustration ne dégénère en colère.

La colère hors de contrôle est l'émotion la plus destructrice. Avant d’en arriver à crier sur un enfant pénible ou sur un automobiliste, surveillez les signes avant-coureurs de la colère.

Faites tout de suite pause pour faire baisser la pression. Comme la cocotte minute, avant qu’elle n’explose, on la retire du feu ! Si vous pouvez sortir du jeu c’est mieux. Quitter la pièce, quitter le regard.

Pour revenir à vous, fermez les yeux et essayez de respirer profondément. Inspirez lentement pendant cinq secondes, puis expirez lentement pendant cinq secondes. Concentrez-vous sur votre respiration, et rien d'autre. Faites ceci au moins cinq fois. Pour ralentir votre respiration et votre rythme cardiaque.

C’est le cerveau qui crie alerte rouge et qui nous fait perdre le contrôle; il fait son job. Il brouille momentanément votre discernement. Il vous met dans une position de survie, en mode fuite ou attaque.

Donc respirez et notez vos pensées. Notez exactement ce qui vous irrite. Est-ce un collègue? Un mot de travers ? Est-ce votre travail? Avez-vous trop à faire?

Une fois que vous avez identifié le problème, commencez à réfléchir à des moyens de le résoudre ou de contourner le problème. Rappelez-vous, vous avez toujours le pouvoir de changer votre attitude.

Si on est triste, découragé ?

Ici aussi, prenez un moment pour réaliser que les choses ne vont pas toujours comme vous le souhaitez. Si c’était le cas, la vie serait une route droite au lieu de celle avec des collines et des vallées, des hauts et des bas, non? Et ce sont souvent les collines et les vallées qui rendent la vie si belle.

Si vous êtes déçu de ne pas avoir atteint un objectif, par exemple de trouver un amoureux, une amoureuse pour les vacances, cela ne signifie pas que l'objectif n'est plus accessible. Gardez le but, mais faites un petit changement - par exemple, repoussez la date limite.

Et dernière astuce qui marche en toutes circonstances. Souriez ! Aussi étrange que cela puisse paraître, forcer un sourire sur votre visage peut souvent vous rendre heureux. Essayez, vous pourriez être surpris !

Avec joie et reconnaissance,

Cécile

A l'affiche 
Articles récents
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Archive
Mots-clés