5 minutes pour vous débarrasser d’un collègue toxique

January 17, 2016

 

Pour voir la vidéo, cliquez ici.

 

Qui n’a pas connu ces situations si inconfortables d’attaques personnelles en règle, de dévalorisations, de fausses rumeurs, d’humiliations, de jeux de pouvoir, de climat de terreur, ou manipulations individuelles au travail ?

La question que vous vous posez alors c’est de savoir si c’est vous qui interprétez mal ? Qui en demandez peut-être trop ? Ou si c’est ce collègue qui se comporte mal avec tout le monde ? Qui est socialement inacceptable ?

 

Quand vous commencez à vous poser des questions sur votre propre comportement et votre travail, quand vous vous sentez en zone de repli et quand votre jugement et votre envie de travailler sont altérés, c’est le moment d’agir.

 

Voyons ensemble comment réagir et surtout comment sauver votre peau, parce que personne n’est irremplaçable. Votre entreprise tournera toujours avec quelqu’un d’autre. Mais vous, il vous sera compliqué d’être heureux une fois que vous serez en dépression ou en burn-out

 

Une personne toxique, c’est une personne qui manipule et intimide son petit monde pour X ou Y raison.

Même si ça peut paraître difficile à admettre quand vous êtes dans le stress ou l’émotion qu’elle provoque, gardez bien en tête que les personnalités toxiques n’ont que le pouvoir qu’on leur prête. Ce sont le plus souvent des personnes en souffrance. Elles se surinvestissent dans le travail pour être valorisées. Elles recherchent le pouvoir, et pensent l’obtenir en dégradant les autres et leur travail.

 

Les collègues toxiques se posent souvent en victime

Par exemple ils commencent toujours une réunion de travail en exprimant en quoi la situation est tellement difficile pour eux (pépin de santé, surcharge de travail, sortie d’hospitalisation, collaborateur malade, service en sous-effectif, etc.).

Et forcément, quand un individu se positionne en victime dans une relation, les autres, s’ils ne s’affirment pas, pensent qu’ils n’ont pas d’autre choix que de devenir des persécuteurs, des bourreaux ou des sauveurs du « pauvre diable ». Et ça c’est épuisant.

 

Quel que soit son degré de nuisance, que ce collègue vous complique la vie à vous ou à tout le service ou l’entreprise, ne doit pas modifier votre stratégie. Même si tout le monde s’écrase pour éviter le débordement, le conflit, le mélodrame, vous devez pour commencer vous occuper de votre vécu. Prendre sur vous ou attendre que Zorro arrive sur son cheval noir n’est pas suffisant. Il y a urgence à agir parce votre collègue ne changera pas (surtout si tout le monde s’adapte autour de lui), la situation va vous fatiguer à la longue. Et ca, c’est une bonne fabrique à burn out qu’il faut tout de suite désamorcer.

 

Un manipulateur a tendance à retourner toutes vos paroles contre vous. Il est donc nécessaire de travailler sur la confiance en vous,

c’est ce qui va vous permettre de gérer les choses pacifiquement.

Dans la relation vous êtes responsable de 50%, pas plus. Dans les 50% du travail relationnel qui vous incombent, tâchez de faire de votre mieux pour assouplir votre façon d’être affecté par ce qui ne fonctionne pas.

Communiquez au mieux de façon assertive. Faites-lui entendre que son jeu sado-maso ne prend pas sur vous, en restant calme et objectif.

À la prochaine pique, demandez-lui les exemples concrets qui étayent son argumentaire. Parlez-lui de façon appropriée : en vous concentrant sur le travail, son contenu, le contexte précis.

Sourire aux lèvres, toujours.

 

Si le collègue toxique vous lance « la ponctualité, ce n’est pas trop ton truc !», demandez-lui clairement à quels retards il fait référence, en lui demandant de préciser les jours ou les dossiers visés ?

 

Et ne dépassez pas vos limites. Restez dans un périmètre d’action et de relation qui ne vous crée pas d’inconfort, et surtout pas de souffrance. Quand vous sentez un inconfort physique (pression, mauvaise digestion, nausées, ou quelque soit la façon par laquelle se manifeste ce stress chez vous), dites-vous que la sonnette d’alarme est tirée, et stoppez la relation, créez une rupture (ouvrez la porte, regardez votre smartphone, partez.)

 

Quoiqu’il en soit, il vous faut savoir ce qui est acceptable pour vous, dans cette relation, et ce qui ne l’est pas. Faites cette démarche de clarification avec votre coach, les choses deviendront plus claires, et vous vous sentirez plus fort. Les séances de coaching avec un professionnel remettront de la bienveillance, de la confiance et de l’empathie dans votre quotidien.

 

La technique de base des personnalités toxiques est la déstabilisation. Elles adoptent un comportement pervers qui vous fait douter de votre propre intégrité. La seule solution est d'installer une alarme dans votre tête qui sonnera chaque fois que vous constatez que vous êtes déstabilisé. Dites-vous alors que les dés sont pipés et ne cherchez plus à continuer la discussion. Ne tombez pas dans le piège des réactions classiques, votre interlocuteur n'attend que ça pour vous faire tourner en rond.

Ne cherchez pas ce que vous avez pu faire de mal, n'essayez pas de montrer à l'autre à quel point il se conduit mal, ne réfléchissez pas à la logique ou à l'illogisme de ses propos, débranchez tout et sortez de la discussion.

C'est le seul moyen de ne pas vous laisser gagner par vos émotions et de garder votre calme.

 

Mais parfois, tout ça est vain. Seule solution alors : la fuite, pour « sauver votre peau ». Elle aussi demande d’être bien préparée. La fuite n’est pas un échec. Il faut savoir reculer pour mieux sauter.

 

Donc pour résumer :

1- agissez très vite pour que la situation ne s’installe pas ou n’empire pas

2- pour ne pas accepter l’inacceptable, soyez clair sur ce qu’est cet inacceptable

3- prenez de la distance, vis-à-vis de la personne, vis-à-vis de son travail : la toxicité prend d’autant plus de place qu’il n’y a rien d’autre dans votre vie relationnelle ;

4- cessez la relation qui s’enfonce dans une impasse

5- consultez : l’aide et l’accompagnement d’un expert est indispensable pour vous aider à fixer vos limites et revenir à une situation saine de travail.

 

Pour approfondir le sujet, rejoignez le défi 21 jours pour doubler votre satisfaction au travail en vous inscrivant ici:

http://www.burnoutkiller.fr/#!opt-in-21j-doubler-satisfaction/iv90v

 

 

Vous recevrez tous les jours, une vidéo qui pourrait changer votre vie

  • travailler sans vous fatiguer 

  • collaborer sans râler après vos collègues, équipes ou clients

  • trouver du sens et du plaisir à votre activité.

D’ici à notre prochaine connexion, be okay, soyez bien avec vous, bien ici et bien maintenant.

 

 

 

Please reload

A l'affiche 

17 + 2 solutions pour libérer du temps au quotidien

May 21, 2019

1/10
Please reload

Articles récents